Suivez-nous sur
  • picto-RSS
  • picto-nous contacter
Direction des services départementaux de l'Éducation nationale de l'Eure
En ce moment

L'Histoire des Arts

L’enseignement de l’histoire des arts
est un enseignement de culture artistique partagée

Il concerne tous les élèves. Il est porté par tous les enseignants. Il convoque tous les arts. Son objectif est de donner à chacun une conscience commune : celle d’appartenir à l’histoire des cultures et des civilisations, à l’histoire du monde.
Cette histoire du monde s’inscrit dans des traces indiscutables : les œuvres d’art de l’humanité. L’enseignement de l’histoire des arts est là pour en donner les clés, en révéler le sens, la beauté, la diversité et l’universalité.
L’enseignement de l’histoire des arts est obligatoire pour tous les élèves de l’École primaire, du Collège et du Lycée (voies générales, technologique et professionnelle). C’est un enseignement fondé sur une approche pluridisciplinaire et transversale des œuvres d’art.
L’enseignement de l’histoire des arts implique la conjonction de plusieurs champs de connaissances. Il s’appuie sur trois piliers : les « périodes historiques », les six grands « domaines artistiques » et la « liste de référence » pour l’École primaire ou les « listes de thématiques » pour le Collège et le Lycée.

Les périodes historiques

L’enseignement de l’histoire des arts couvre la période qui va de la Préhistoire aux temps actuels sur des aires géographiques et culturelles variées. Il suit le découpage des programmes d’histoire.
Ce cadre chronologique n’implique pas l’enfermement dans une période étroite. Un style peut réapparaître, bien longtemps après son émergence, y compris aujourd’hui, le néo-classicisme ou le néogothique, par exemple.
Ceci implique une souplesse que chaque professeur peut utiliser pour faire comprendre aux élèves les liens qui éclairent l’histoire des arts, en dehors d’un strict découpage chronologique.

Les six grands domaines artistiques

Définis comme « points de rencontres » des différentes formes d’art, ces domaines dépassent les divisions disciplinaires et les classifications courantes. Non exclusifs les uns des autres, ils offrent de multiples possibilités de croisements, de recoupements et de métissages. Leur contenu s’enrichit progressivement de l’école primaire au lycée par l’ouverture à des champs de plus en plus nombreux.

Ils sont énoncés ci-après dans l’ordre alphabétique :
  • les « arts de l’espace » : architecture, urbanisme, arts des jardins, paysage aménagé, etc. La liste de référence ou les listes de thématiques.
  • les « arts du langage » : littérature écrite et orale (roman, nouvelle, fable, légende, conte, mythe, poésie, théâtre, essai, etc.) : inscriptions épigraphiques, calligraphies, typographies, etc.
  • Les « arts du quotidien » : arts appliqués, design, métiers d'art ; arts populaires, etc.
  • les « arts du son » : musique vocale, musique instrumentale, musique de film et bruitage, technologies de création et de diffusion musicales, etc.
  • les « arts du spectacle vivant » : théâtre, musique, danse, mime, arts du cirque, arts de la rue, marionnettes, arts équestres, feux d’artifices, jeux d’eaux, etc.
  • les « arts du visuel » : arts plastiques (architecture, peinture, sculpture, dessin et arts graphiques, photographie, etc. ; illustration, bande dessinée. Cinéma, audiovisuel, vidéo, montages photographiques, dessins animés, et autres images. Arts numériques. Pocket films. Jeux vidéo, etc.

Ces domaines artistiques sont explorés dans leurs manifestations patrimoniales et contemporaines, populaires et savantes, nationales et internationales, occidentales et non occidentales. Sur le plan technique, ils sont abordés dans leurs productions artisanales et industrielles, traditionnelles et innovantes.

La liste de référence ou les listes de thématiques

Dans le premier degré, les œuvres étudiées sont choisies par les professeurs à partir de la « liste de référence » du programme de l’École primaire.

Dans le second degré, la « liste de référence » est remplacée par des « listes de thématiques » conçues pour assurer cohérence et sens à l’enseignement de l’histoire des arts. Quelques pistes d’étude et repères sont proposés aux professeurs, à titre indicatif.
Les professeurs puisent librement dans ces listes qu’ils complètent éventuellement.
Le choix des œuvres est laissé à leur appréciation.

L’Histoire des Arts à l’école primaire

http://www.ia27.ac-rouen.fr/actions-educatives/disciplines/l-histoire-des-arts-21850.kjsp?RH=DISCIPLINES_IA27